Savoir-faire artisanal

Notre rôle ? Observer, Segmenter, Sélectionner, Ne pas intervenir, Laisser faire le temps…

Nous créons des vins parcellaires

Notre but est de révéler un micro climat et mettre en valeur au maximum un terroir donné.

Notre sélection commence à la vigne, où nous choisissons années après années les vignes qui composeront nos vins parcellaires que sont Les Clos de Blanville. Une fois à la cave, nous procédons à une seconde sélection en ne gardant que les meilleures barriques de chaque parcelle. Cette minutieuse sélection, de la vigne à la bouteille, nous permet de créer des vins rares, complexes et uniques, révélant à son maximum le terroir dont il est issu.

Respect du produit

Lors de la vinification nous n’utilisons aucun produit oenologique, ormis le SO2 que nous utilisons à sa dose minimale. Lorsque cela est nécessaire, nous équilibrons nos vins en utilisant d’autres jus et jamais en ajoutant des intrants chimiques exogènes.

Nos vins sont “Vegans”. En effet nous n’utilisons aucune protéine animale dans la confection de nos vins, à la vigne ou à la cave.

Notre Terre

Nous sommes pleinement conscients de l’importance de préserver l’environnement dans lequel nous vivons et travaillons. En tant que vignerons, il nous semble nécessaire de mettre en œuvre des pratiques agricoles durables. Nous nous soucions également de nos vignes et nous nous efforçons de trouver des réponses aux menaces potentielles pour leur bien-être, qui sont à la fois scientifiques et traditionnelles.

Par conséquent, les 5 terroirs d’Haut-Blanville sont cultivés selon des principes hybrides. Nous nous inspirons des enseignements de l’agriculture raisonnée, biologique ou biodynamique, sans avoir à ce jour de certifications. Toutes nos pratiques agricoles sont définies sur-mesure, parcelle par parcelle et par nature de risque dont il faut se protéger.

Nous n’utilisons pas d’engrais chimiques et accordons une grande importance à la préservation du sol. Cela exclut entièrement l’utilisation du glyphosate et nous n’utilisons que des doses limitées de soufre et plus encore de cuivre dont l’utilisation intensive endommage la vie des sols.

Nous nous sommes imposés des limites strictes quand à l’utilisation de produits chimiques à la vigne. Pour les menaces saisonnières, notamment des feuilles (mildiou ou moisissure), nous utilisons principalement des produits naturels tels que le zeste d’orange. Pour lutter contre les menaces comme les vers de raisin, nous expérimentons un processus de traitement qui cause une confusion de l’identité sexuelle dans le ver qui limite sa capacité à se reproduire.

Tous les traitements se font bien avant la récolte.